En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

volet thoracique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Portion de la paroi thoracique, complètement ou partiellement désolidarisée du reste de la cage thoracique à la suite d'une fracture multiple des côtes.

Les volets thoraciques siègent le plus souvent sur la paroi antérieure et latérale du thorax, dans la région pectorale. Le fragment de cage thoracique ainsi détaché est animé de mouvements respiratoires paradoxaux : il est aspiré dans le thorax lors de l'inspiration et refoulé à l'extérieur à l'expiration.

Le principal risque d'un volet thoracique est la survenue d'un collapsus cardiovasculaire (chute importante de la tension artérielle systolique).

Traitement

Le traitement, entrepris en urgence, souvent sur les lieux mêmes de l'accident, consiste à coucher le blessé sur le côté atteint et/ou à maintenir fermement le volet thoracique au moyen d'une sangle. Dans les cas les plus graves, le sujet doit être immédiatement hospitalisé dans un centre de soins intensifs, où une ventilation artificielle sera mise en œuvre pendant 10 jours environ, jusqu'à ce que les côtes aient commencé à se consolider. Une intervention chirurgicale se révèle parfois nécessaire pour fixer les côtes cassées ou pour réparer les lésions associées (contusion pulmonaire, épanchement pleural). Le traitement est parfois complété par un bandage et par des séances de kinésithérapie. Les douleurs, souvent très vives, peuvent être atténuées à l'aide d'analgésiques ; elles diminuent en général progressivement pour disparaître vers la sixième semaine.