En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

vagin

Vagin
Vagin

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Conduit musculomembraneux qui s'étend de l'utérus à la vulve chez la femme. (P.N.A. vagina.)

Structure

Le vagin mesure de 8 à 12 centimètres de longueur. Le sommet de sa cavité est occupé par la saillie du col de l'utérus, qui est entourée d'un manchon, le cul-de-sac vaginal. Son extrémité inférieure est séparée de la vulve par une membrane, l'hymen, déchirée lors du premier rapport sexuel et remplacée après le premier accouchement par les caroncules myrtiformes. La paroi vaginale, souple et contractile, forme des replis longitudinaux et transversaux très extensibles qui permettent les rapports sexuels et le passage du fœtus pendant l'accouchement. Son humidité est entretenue par une substance onctueuse et blanchâtre, sécrétée par les cellules vaginales, et par le mucus provenant du col de l'utérus, la glaire cervicale.

À la ménopause, la sécrétion hormonale, en particulier celle des œstrogènes, s'interrompt et les parois vaginales s'assèchent et s'amincissent progressivement, entraînant parfois des douleurs lors des rapports sexuels. Un traitement hormonal substitutif, local ou général, permet de remédier à ce phénomène physiologique.

Pathologie

Les troubles vaginaux sont très fréquents : les pertes vaginales et les démangeaisons sont des signes d'infection locale (vaginite), utérine (endométrite) ou vulvaire (vulvite). Plus rarement, le vagin peut être le siège de kystes ou de polypes, qui sont laissés en place lorsqu'ils ne sont pas gênants. Par ailleurs, la force contractile des parois est telle qu'elle peut être à l'origine d'une réaction qui rend les rapports sexuels douloureux, le vaginisme. Enfin, le vagin peut, exceptionnellement, être atteint par un cancer.

Voir : glande de Bartholin, appareil génital féminin, vaginisme, vaginite.