Identifiez-vous ou Créez un compte

uropathie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Toute maladie touchant l'appareil urinaire (bassinets, uretères, vessie et urètre).

Différents types d'uropathie

Les uropathies congénitales sont le rétrécissement de la jonction pyélo-urétérale, le méga-uretère, le reflux vésico-urétéro-rénal et la valve urétrale.

Les uropathies acquises sont d'origine infectieuse (tuberculose, bilharziose), traumatique, tumorale ou lithiasique (dues à la formation et à l'enclavement d'un calcul).

Diagnostic

Il dépend essentiellement du type d'uropathie. D'une manière générale, on fait appel à l'urographie intraveineuse, à l'échographie, au scanner, à l'imagerie par résonance magnétique (I.R.M.) ou à des examens endoscopiques tels que la cystoscopie, l'urétéroscopie ou l'urétroscopie (introduction, dans la vessie, l'uretère ou l'urètre, d'une optique permettant l'exploration directe de l'organe en question).