Identifiez-vous ou Créez un compte

polysérite

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Inflammation simultanée de plusieurs séreuses (enveloppes formées de deux feuillets – le feuillet viscéral et le feuillet pariétal – qui entourent certains organes).

Une polysérite se manifeste au cours de maladies comme la tuberculose dans une forme grave ou comme la fièvre méditerranéenne familiale. Elle peut atteindre différentes séreuses : les méninges, qui protègent l'encéphale et la moelle épinière, le péricarde, qui enveloppe le cœur, le péritoine, situé autour des viscères abdominaux, la plèvre, qui entoure les poumons.

Une polysérite se traduit par une exsudation, responsable d'épanchements de liquide entre les deux feuillets. Son diagnostic peut être confirmé par examen du liquide ou biopsie de la membrane séreuse. Son traitement est lié à celui de la maladie dont elle est un signe.