Identifiez-vous ou Créez un compte

phosphatase

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Enzyme libérant de l'acide phosphorique, présente dans de nombreux organes et tissus, ainsi que dans le sang.

Les phosphatases, de structure protéique, hydrolysent les esters de l'acide phosphorique, c'est-à-dire qu'elles attaquent un ester (combinaison d'un acide avec un alcool) pour en détacher l'acide phosphorique, lequel est réutilisé ailleurs ou éliminé dans les urines. On distingue, en fonction de leur pH optimal d'action, les phosphatases alcalines, qui agissent en milieu alcalin et sont essentiellement présentes dans le foie et le tissu osseux, et les phosphatases acides, qui agissent en milieu acide.

Le taux sérique de phosphatases alcalines, mesuré dans un prélèvement sanguin, permet d'évaluer les fonctions biologiques du foie ; ce taux est trop élevé en cas de cholestase (manifestations liées à la diminution ou à l'arrêt de la sécrétion de bile), mais aussi au cours d'autres affections, en particulier osseuses. Le taux de phosphatases acides, quant à lui, augmente en cas de cancer de la prostate. Le taux sérique de phosphatases alcalines ne diminue qu'exceptionnellement, en cas d'hypophosphatasie, une maladie héréditaire se traduisant par un rachitisme et des troubles dentaires.