En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

hémorragie intraoculaire

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Épanchement sanguin dans une des différentes parties de l'œil.

Suivant la localisation, on distingue plusieurs sortes d'hémorragie intraoculaire.

HÉMORRAGIE INTRAVITRÉENNE

Une hémorragie intravitréenne est un écoulement sanguin dans le corps vitré.

Causes

Une hémorragie intravitréenne a le plus souvent une origine rétinienne puisque le corps vitré n'est pas irrigué par des vaisseaux sanguins. Elle est due soit à une déchirure de la rétine, soit à un accident vasculaire rétinien ou à une hémorragie rétinienne.

Symptômes et signes

Elle se manifeste par une « pluie de suie », perception d'une multitude de petits points noirs qui tombent, suivie d'une baisse de l'acuité visuelle.

Diagnostic et traitement

L'examen du fond de l'œil est rendu difficile par la présence de sang dans le corps vitré et l'on peut être amené à pratiquer une échographie afin de s'assurer de l'absence de décollement de la rétine. Si la résorption spontanée ne se produit pas, on pratique une ablation chirurgicale du corps vitré.

HÉMORRAGIE RÉTINIENNE

Une hémorragie rétinienne est un écoulement sanguin situé dans la rétine.

Causes

Une hémorragie rétinienne peut être due à l'occlusion d'une veine qui draine le sang de la rétine, à une hypertension artérielle, à un diabète ou encore à une dégénérescence de la rétine liée à l'âge ou à la myopie.

Signes

Elle ne se manifeste par une baisse de la vue que lorsqu'elle est suffisamment importante et concerne le pôle postérieur de la rétine et de la macula.

Diagnostic

Une hémorragie rétinienne a toujours une signification pathologique et, selon son aspect (en tache plus ou moins large et plus ou moins sombre, en flammèches, etc.), on peut préjuger de sa localisation dans l'épaisseur de la rétine. Si une atteinte de la macula (zone de vision centrale fine) entraîne une altération visuelle sévère, des hémorragies périphériques sans altération visuelle peuvent passer inaperçues ; seul l'examen du fond de l'œil à la lampe à fente permet de les détecter.

Une hémorragie rétinienne peut engendrer une hémorragie intravitréenne.

Traitement

On ne connaît pas de traitement spécifique, hormis celui de la cause.

HÉMORRAGIE SOUS-CONJONCTIVALE

C'est un écoulement sanguin sous la conjonctive, membrane transparente recouvrant le blanc de l'œil.

Causes

Une hémorragie sous-conjonctivale peut se produire spontanément (fragilité capillaire), soit à la suite d'une quinte de toux, de vomissements répétés, soit par augmentation de la pression veineuse ou au cours d'une poussée d'hypertension artérielle. Elle peut aussi être causée par des troubles de la coagulation.

Symptômes et traitement

Une nappe rouge vif uniforme, plus ou moins étendue, apparaît, atteignant le limbe (limite entre la cornée et la sclérotique). Il n'y a ni douleur ni baisse de l'acuité visuelle et la découverte est souvent fortuite. Lorsque cette nappe survient à la suite d'un traumatisme, on n'en voit souvent pas la limite postérieure et il est important de vérifier l'état des autres structures oculaires. Elle se résorbe dans les deux cas sans traitement en deux semaines environ. Des épisodes répétitifs peuvent traduire une faiblesse locale des vaisseaux conjonctivaux ou une hypertension artérielle méconnue.

Voir : hyphéma.