En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

glande de Bartholin ou glande vulvovaginale

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Chacune des glandes situées de part et d'autre de l'orifice vaginal. (P.N.A. glandula vestibularis major.)

Les glandes de Bartholin sont contenues dans le muscle constricteur de la vulve ; leur canal excréteur débouche entre les petites lèvres et l'hymen. Elles augmentent rapidement de volume après la puberté et régressent à la ménopause.

Leur rôle consiste à sécréter en permanence, mais plus encore au moment des rapports sexuels, un liquide filant et incolore qui contribue à la lubrification du vagin.

Les glandes de Bartholin peuvent être le siège d'une inflammation pouvant déboucher sur une infection. Leur ablation, parfois nécessaire en cas d'infections récidivantes, n'empêche pas la sécrétion de liquide lubrifiant par les autres glandes vaginales sous la dépendance des œstrogènes.