En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

coma dépassé ou mort cérébrale

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

État de mort cérébrale caractérisé par l'arrêt définitif de toutes les fonctions du cerveau et du tronc cérébral, avec persistance de l'activité cardiaque.

Causes

Les causes les plus fréquentes d'un coma dépassé sont l'arrêt cardiocirculatoire prolongé, quelle qu'en soit la raison (suppression de l'apport d'oxygène aux tissus, intoxication, infarctus, choc hémorragique, etc.), les traumatismes crâniens et les accidents vasculaires cérébraux graves.

Diagnostic

Il repose sur des signes cliniques : absence de réflexe cornéen, de respiration spontanée et de réaction à des stimulations cutanées. Le médecin doit s'assurer que le malade n'est pas en hypothermie (baisse de la température du corps simulant la mort) ou victime d'une intoxication par une substance déprimant le système nerveux. L'arrêt définitif de l'activité cérébrale est attesté par deux électroencéphalogrammes plats pratiqués à plusieurs heures d'intervalle. À la différence de l'état végétatif chronique, le coma dépassé est irréversible. L'arrêt cardiaque définitif survient en quelques heures ou en quelques jours. Si un prélèvement d'organe est envisagé, la réanimation est poursuivie pour maintenir la vitalité de l'organe (ou des organes) à transplanter.