Identifiez-vous ou Créez un compte

bilirubine

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Pigment jaune-brun provenant de la dégradation de l'hémoglobine (et de quelques autres pigments respiratoires) et constituant le principal colorant de la bile.

La bilirubine libre, insoluble dans l'eau, est surtout produite dans la rate et la moelle osseuse et transportée jusqu'au foie par l'albumine du sang.

La bilirubine conjuguée, soluble dans l'eau, est obtenue après transformation chimique dans le foie et excrétée dans la bile. Dans l'intestin, une partie de la bilirubine conjuguée est transformée sous l'action de bactéries, colorant les selles en brun.

La bilirubinémie (concentration plasmatique de la bilirubine) est la mesure des bilirubines conjuguée et libre, liées ou non à l'albumine. Normalement, le sang ne contient qu'une faible quantité de bilirubine libre. L'élévation du taux de cette dernière est un signe d'hémolyse (destruction des globules rouges). La présence de bilirubine conjuguée dans le sang (bilirubinémie) ou dans les urines (bilirubinurie) est le signe d'une maladie hépatique ou d'une obstruction biliaire. Enfin, l'élévation de l'une ou de l'autre forme de bilirubine dans le sang s'accompagne d'accumulation de pigments dans les tissus et produit un ictère (jaunisse).