Identifiez-vous ou Créez un compte

antifongique ou antifungique ou fongicide ou fungistatique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Médicament utilisé dans le traitement des mycoses (infections par des champignons microscopiques).

Formes principales

Les principaux antifongiques sont la nystatine, l'amphotéricine B (AmB), le kétoconazole, le fluconazole, l'itraconazole, le voriconazole, le posaconazole, la caspofongine, la flucytosine et la griséofulvine.

Les antifongiques locaux sont réservés aux mycoses superficielles (de la peau, des phanères et des muqueuses) : traitement des mycoses du cuir chevelu (teigne), des mycoses des ongles (onychomycoses), des mycoses buccales (candidose et muguet) et des mycoses gynécologiques. Ils se présentent sous la forme de pommade, de crème, de gel, de lotion, d'ovules gynécologiques.

Les antifongiques oraux et systémiques sont destinés au traitement des candidoses intestinales ou des cryptococcoses, observées surtout chez les sujets immunodéprimés et/ou toxicomanes. Ils empruntent deux voies : orale pour les mycoses du tube digestif, injectable pour les mycoses profondes (infections des organes ou du sang).

Effets indésirables

Les antifongiques locaux peuvent, occasionnellement, amplifier l'irritation. Les antifongiques systémiques peuvent provoquer des effets indésirables plus graves, incluant des lésions rénales ou hépatiques.

PRINCIPAUX ANTIFONGIQUES TOPIQUES
Nom générique Présentations Posologie Indications
AzolésBifonazoleCrème, poudre, spray-solution1 application/jourCandidoses cutanées, buccales et vaginales.
Dermatophytoses, pytiriasis versicolor : topiques à large spectre (candida, trichosporon et dermatophytes)
OxiconazoleCrème, poudre, spray-solution1 application/jour
FenticonazoleCrème1 application/jour
OmoconazoleCrème, poudre, spray-solution1 à 2 applications/jour
SulconazoleCrème, poudre, spray-solution1 à 2 applications/jour
IsoconazoleCrème, émulsion, poudre2 applications/jour
EconazoleCrème, spray-solution, émulsion, poudre2 applications/jour
SertaconazoleCrème1 application/jour
KétoconazoleCrème, gel moussant1 à 2 applications/jour
Amorolofine Solution filmogène1 à 2 fois/semaineOnychomycoses
PyridoneCiclopiroxSolution filmogène1 application/jour
CiclopiroxolamineCrème, solution alcoolisée, poudre2 applications/jourDermatophytoses, pityriasis versicolor, dermatite séborrhéique
Shampooing2 à 3 shampooings/semaine pendant 1 moisDermatite séborrhéique du cuir chevelu
Terbinafine Crème, pulvérisateur, gel1 à 2 applications/jourDermatophytoses, pityriasis versicolor, candidoses cutanées, intertrigos
Sulfure de sélénium Suspension2 à 3 applications/semaine pendant 3 semainesPityriasis versicolor, dermatite séborrhéique du cuir chevelu
Acide undécylénique Pommade, poudre, solution2 applications/jourDermatophytoses, pityriasis versicolor
Tolnaftate Lotion2 à 3 applications/jour

 

PRINCIPAUX ANTIFONGIQUES PAR VOIE GÉNÉRALE ET MYCOSES PROFONDES
Nom génériquePosologie quotidienneIndications Toxicité Interactions médicamenteuses
Polyénique (Amb = amphotéricine b)Amb (voie orale)2 gCandidose buccales et digestivesGénérale (fièvre, frissons), rénale, veiniteMédicaments hypokaliémiants
Aminosides (potentialisation néphrotoxicité)
Erythromycine (intraveineuse)
Amb (intraveineuse) 0,7 à 1 mg/kgCandidose systémique, cryptococcose, aspergillose invasive, mycoses exotiques sévères
Amb complexe lipidique (intraveineuse)5 mg/kgCandidose systémique, aspergillose invasive
Amb liposomale (intraveineuse) 3 mg/kgCandidose systémique, cryptococcose, aspergillose invasive.
Traitement empirique chez le neutropénique
5-Fluorocytosine (intraveineuse, voie orale)100 mg/kgEn association avec Amb : mycoses neurologique +/- osseuses, endocardite, infections urinaires hautes Hématologique, hépatique, digestiveMédicament myélotoxique (zidovudine, anticancéreux)
Echinocandines Caspofungine (intraveineuse)70 mg le 1er jour puis 50 mgCandidose systémique, aspergillose invasive réfractaire ou en cas d’intolérance aux antifongiques utilisés en première ligne cryptococcose.
Traitement empirique chez le neutropénique
Très bonne toléranceTenir compte de la coprescription de tacrolimus et de médicaments inducteurs enzymatiques
AzoléFluconazole (intraveineuse, voie orale)7 à 0 mg/kg, 800 mg le 1er jour puis 400 mgCandidoses à espèce sensible, cryptococcose ToxidermiePrécautions d’emploi : cilcosporine, barbiturique, rifampicine, antivitamine K
Itraconazole (intraveineuse, voie orale)200 à 400 mgAspergillose, mycoses exotiques Hépatique, gynecomastie digestiveContre indications avec cisaprise et astémisole pour torsade de pointe
Ketoconazole (voie orale)200 à 400 mgCandidoses mucocutanées chroniques
Miconazole (gel buccal)500 mgCandidoses buccales