En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

parallèle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Exercice rhétorique, développé par Plutarque dans ses Vies des hommes illustres (ou Vies parallèles), où il compare Démosthène et Cicéron ou Alexandre et César. Le parallèle de La Bruyère entre Corneille et Racine (Caractères, I) imite celui d'Aristote entre Sophocle et Euripide (Poétique XXV). D'autres modèles ont été longtemps proposés aux classes de rhétorique, comme Bossuet, dans l'oraison funèbre de Condé (entre le vainqueur de Rocroi et Turenne), ou Chateaubriand (Mémoires d'outre-tombe I, 6, entre Napoléon et Washington).