En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

maqama

(séance)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Genre littéraire caractéristique du domaine arabe, fondé par al-Hamadhani et poursuivi par al-Hariri, passé maître dans cette écriture. La maqama est un court récit, en prose rimée, dans un style à la fois recherché et allègre : une composition singulière qui mêle l'érudition savante, la rareté philologique, à un esprit profondément populaire, et qui applique de manière quelque peu paradoxale le langage fleuri des correspondances administratives à la réalité ordinaire et houleuse du petit peuple. L'intrigue, chez les premiers auteurs, était travaillée, et comportait souvent une chute à caractère humoristique, mais nombre d'auteurs l'ont transformée en un pur exercice de style. L'un des derniers à composer avec bonheur sur ce modèle fut sans doute al-Muwaylihi.