En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

idjaz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Ce terme arabe, qui désigne l'« inimitabilité » du Coran, a suscité des études minutieuses comme celles d'al-Djurdjani. Le texte coranique a en effet constitué pour la littérature arabe à la fois un modèle tenu pour inaccessible, et une incitation. Certains auteurs se sont risqués à s'en inspirer, à le pasticher. Le Coran étant qualifié de « défi » par la doctrine établie, il s'agissait en l'espèce de contre-défis caractérisant des attitudes d'effraction ou d'ironie, lesquelles ne font pas plus défaut dans la civilisation islamique que dans n'importe quelle autre.