En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

poésie galaïco-portugaise

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Elle constitue, avec la poésie provençale, à laquelle elle est antérieure, le corpus le plus important de la poésie médiévale. Elle comprend les trois genres de cantigas (chansons d'amour, d'ami et de « médisance »), datées de 1199 à 1354. Sa descendance est constituée par deux écoles postérieures, la galaïco-castillane (Cancionero de Baena, 1445), et la castillane-portugaise, qui se prolonge jusqu'au début du xvi e siècle (Cancioneiro geral de Garcia de Resende).