En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

livres deutérocanoniques

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

On appelle ainsi dans la Bible plusieurs livres dont l'appartenance au canon des Écritures a fait l'objet de discussions au cours des âges : Judith, Tobie, I et II Maccabées, Sagesse de Salomon, Siracide (ou Ecclésiastique), Baruch et la Lettre de Jérémie et les additions grecques aux livres d'Esther et de Daniel. Nous les possédons presque essentiellement en traduction grecque. Ils font partie du canon de l'Église catholique depuis le concile de Trente. Les Églises orientales n'ont jamais pris de décisions explicites à leur sujet. Les réformateurs protestants du xvie siècle, tout en admettant leur caractère édifiant, leur ont dénié la canonicité ; les désignant du nom d'Apocryphes (« livres tenus cachés »), ils les ont placés en appendice de la Bible.