En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zielony Balonik

(le Petit Ballon vert)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Premier cabaret littéraire polonais (Cracovie, 1905-1912) créé à l'exemple du Chat noir (fermé en 1897 à Paris). La vie provinciale de Cracovie et de toute la Galicie – sous occupation austro-hongroise – y est moquée tant par les textes des humoristes que par les dessins satiriques accrochés aux murs de l'établissement. Les représentations uniques données dans le salon de thé « Lwów» de J. Michalik (plus tard appelé l'antre de Michalik) sont d'abord des improvisations. À partir de 1906, elles sont conçues sur le modèle des mystères satiriques joués traditionnellement dans les campagnes polonaises à Noël et Tadeusz Boy Żeleński (par ailleurs, l'un des grands traducteurs de la littérature française en polonais) en devient le parolier le plus fidèle. Ses textes sont réunis dans un recueil, les Bons Mots (1913). Les soirées du Petit Ballon vert étaient réservées à un public choisi qui recevait de petits cartons illustrés de façon amusante.