En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albert James Young, dit Al Young

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Ocean Springs, Mississippi, 1939).

Les titres des recueils de Young donnent des indications sur sa poétique : Danses (1969), Géographie du passé proche (1976), le Blues change pas (1982), Whiskey sec (1994). Autobiographique, lyrique, mystique, inspirée par la culture afro-américaine, sa poésie est tout sauf une arme politique. Intéressé par le flux des idées et des événements, par la mutabilité du monde, Young procède par association d'objets quotidiens pour créer un espace d'où le poème s'élève comme un chant ou une danse de célébration tout en explorant la puissance de suggestion et de découverte de la réminiscence.