En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yoshioka Minoru

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète japonais (Tokyo 1919 – id. 1990).

Adolescent, il commence son œuvre par le tanka, sous l'influence de Kitahara et Sato ; puis la rencontre, vers l'âge de 20 ans, avec les poésies expérimentales modernistes l'oriente vers la poésie surréaliste. Après cinq de guerre comme soldat en Mandchourie (1941-1945), il publie son recueil de notes, Liquide, qu'il avait écrit comme testament. Il a fait ses véritables débuts poétiques avec Nature morte, et établit, dans Moines (1958), sa propre poétique où les images surréalistes rendent compte du réel (Cueillette de Safrans, 1976 ; Grains de médicaments, 1983). Il a fondé également la revue Wani, avec Ooka et Kiyooka ; il est considéré comme un des plus grands poètes de l'après-guerre.