En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yom Sang-Sop

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier coréen (Séoul 1897 – id. 1963).

C'est le maître du naturalisme coréen dont il est le créateur avec la Grenouille verte de la salle des spécimens (1921). Influencé par Dostoïevski, il décrit avec froideur une sombre réalité, que ce soit pendant l'occupation japonaise (Un petit incident, 1926 ; Trois Générations, 1927 ; la Nuit, 1927) ou après la libération (Deux Faillites, 1949 ; Gains et pertes, 1958).