En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kim Hae-gyong, dit Yi Sang

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain coréen (Séoul 1912 – Tokyo 1937).

C'est le représentant typique de l'évasion des écrivains vers l'intellectualisme après l'échec de la littérature prolétarienne. Les œuvres les plus représentatives de son « réalisme psychologique » teinté de cynisme sont les Ailes (1936), la Fin d'une vie (1937) et les Cheveux coupés (publié en 1939).