En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yehiel Perlmutter, dit Avot Yechouroun ou Yehiel Perlmutter, dit Avot Yeshurun

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète israélien (Neskhiz, Volhynie, 1904 – Tel-Aviv 1992).

Il s'installa en Palestine en 1925. Ses premiers poèmes parurent dans la revue Tourim en 1934. Jusqu'à la fin des années 1960, il resta ignoré du grand public. Son œuvre, d'une langue hébraïque unique, évoque la vie du peuple juif en Europe et en Israël, mais elle s'attache aussi au sort dramatique des Arabes de Palestine (De la sagesse des chemins, 1942 ; Trente Pages d'Avot Yechouroun, 1965 ; la Faille syro-africaine, 1974 ; Chœur, 1977 ; Entrée, sortie, 1981). Collaborateur de la revue littéraire Siman Kriah.