En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Manuel Vázquez Montalbán

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Barcelone 1939 – Bangkok 2003).

Issu d’une famille ouvrière et fils d’un militant communiste, connu pour ses chroniques publiées dans El País (Madrid) et El periódico (Barcelone), il est l'auteur de romans qui relèvent à la fois de la politique-fiction et du récit policier « noir » (Marquises, si vos rivages, 1980). La saga de son héros Pepe Carvalho, détective privé barcelonais, commencée dès 1972 avec J’ai tué Kennedy et dont Milenio Carvalho (2004) constitue le 23e et ultime volet, lui a valu un renom international. Les aventures de Carvalho ont d’ailleurs été adaptées pour la télévision.

En marge du roman de genre, tout en s’essayant au livre culinaire (Recettes immorales, 1981), il a écrit plusieurs récits tournant autour du franquisme et de l'anti-franquisme, tels que le Pianiste (1985), Galindez (1990) et Moi, Franco (1992).