En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Enrique Vila-Matas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Barcelone 1948).

Ses nombreux livres (Imposture, 1984 ; Suicides exemplaires, 1991 ; Loin de Veracruz, 1995 ; le Voyage vertical, 1999), traduits en onze langues, font de lui un des écrivains espagnols les plus importants et les plus originaux de sa génération. Il est aussi l'auteur d'articles et d'essais, parmi lesquels le Voyageur le plus lent (1992) et Pour en finir avec les chiffres ronds (1997). Dans son dernier ouvrage (Bartleby et compagnie, 2000), il étudie avec brio les écrivains qui, tels Melville, Rimbaud, Salinger ou Juan Rulfo, ont renoncé à l'écriture.