En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Pons, Guillaume Viennet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Homme politique et littérateur français (Béziers 1777 – Le Val-Saint-Germain 1868).

Viennet reste connu par son opposition au Consulat et à l'Empire, puis aux lois contre la liberté de la presse et, enfin, au romantisme. Il tenta de faire revivre la tragédie, mais ses pièces (Clovis, 1820) trouvèrent peu d'audience. Viennet est également auteur de poèmes épiques (Austerlide, 1808 ; Franciade, 1863). On lui doit aussi des Fables (1842) et des romans (le Château Saint-Ange, 1834).