En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Molla Véli Vidadi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète azerbaïdjanais (Chamkhor 1709 – Chikli 1809).

Instituteur de village, il entra à Tiflis au service du roi géorgien Irakli II, avant de connaître la disgrâce. Son œuvre, qui se réclame à la fois de Fizouli et de la poésie populaire des achougs, associe à une vision pessimiste de l'univers (soufisme) des notes de protestation antiféodale, et le montre compatissant aux souffrances des humbles (Épître à Vaguif, les Grues, la Mort du fils d'Irakli).