En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Enn Vetemaa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain estonien (Tallinn 1936).

Après avoir débuté par des poèmes à la tonalité humoristique (la Mue, 1962), il élabore une œuvre en prose très diverse : il analyse dans ses romans brefs (le Monument, 1965 ; le Musicien, 1967) les rapports ambigus entre l'intelligence et la morale, compose un travestissement de l'épopée nationale estonienne (les Mémoires de Kalevipoeg, 1971) et des parodies d'ouvrages scientifiques (Guide des naïades d'Estonie, 1980), explore la psychologie des profondeurs (le Ruban de Mœbius, 2 vol., 1985-1990), cultive la farce politique (Une bombe pour le Premier ministre, 1992) et le roman historique (le Peuple de la croix, 2 vol., 1994-1998). Il est également l'auteur d'une œuvre théâtrale importante.