En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Simon Vestdijk

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain néerlandais (Harlingen 1898 – Utrecht 1971).

Il abandonna la médecine (qu'il exerçait à bord de paquebots sur les lignes d'Indonésie) pour pratiquer une poésie dont la virtuosité formelle (Palette rimée, 1933 ; Fables écrites à la craie de couleur, 1938) s'ouvre bientôt à une sensibilité plus profonde sans jamais se départir d'une certaine ironie (le Vaisseau fantôme, 1941 ; les Cygnes morts, 1943 ; Thanatos enchaîné, 1948 ; Chansons de Gestel, 1949). Collaborateur de nombreuses revues, de Forum (1934) à Centaur (1945) et Podium (1949), critique littéraire et musical, il entreprit une œuvre romanesque, dont une partie porte la marque de la psychologie proustienne (le cycle d'Anton Wachter, 1939-1960) et dont l'autre s'abandonne, dans un cadre souvent historique, à une imagination qui touche au fantastique (la Vie passionnée du Greco, roman de l'Espagne de l'Inquisition, 1937 ; l'Île au rhum, 1940 ; les Voyageurs, 1949).