En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cesário Verde

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète portugais (Lisbonne 1855 – Caneças 1886).

Formé à l'esthétique réaliste et parnassienne, lecteur de Baudelaire et amoureux de la palpitation urbaine, il est le poète de sa ville, Lisbonne, dont il rend sensibles les quartiers, les habitants, les odeurs, les sons, la présence de la mer (Dans un quartier moderne, 1877 ; le Sentiment d'un Occidental (1880). L'exaltation de la nature, dans laquelle il aspire à se régénérer (dès 1877 apparurent les premiers symptômes de sa tuberculose), et de la vie à la campagne, qu'il préfère désormais à la civilisation industrielle, inspire ses dernières compositions (Nous, 1884). Son œuvre, précocement interrompue par la mort, a été recueillie dans le Livre de Cesário Verde (1887).