En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Konstantin Velickov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain bulgare (Pazardjik 1855 – Grenoble 1907).

Il participa activement aux luttes d'indépendance contre l'Empire ottoman, émigra en Italie (1886-1891) et fut ministre de l'Éducation. Auteur de drames, d'essais et de récits de voyages (Lettres de Rome, 1895), il composa d'élégants sonnets romantiques (Sonnets de Constantinople, 1899) et livra un émouvant témoignage sur les souffrances endurées par les révolutionnaires bulgares dans les prisons turques (En prison, 1899). Éditeur avec Ivan Vazov d'une chrestomathie bulgare (1884), il traduisit l'Enfer de Dante (1906).