En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Aix-en-Provence 1715 – Paris 1747).

Né dans une famille de petite noblesse, il entreprit en 1733 une carrière militaire. Il fut l'ami de Mirabeau le père (Victor Riqueti), avec qui il entretint une correspondance suivie. Soutenu par l'amitié de Voltaire et de Marmontel, il publia en 1746, sans grand succès, une Introduction à la connaissance de l'esprit humain, accompagnée de Paradoxes mêlés de réflexions et de maximes, de Conseils à un jeune homme, de Réflexions critiques sur quelques poètes. Revendiquant l'héritage formel des maîtres du siècle précédent, La Rochefoucauld, La Bruyère et Fénelon, Vauvenargues défend les droits de la sensibilité, en affirmant qu'il faut « avoir de l'âme pour avoir du goût », tout en invitant à une réconciliation de la raison et du sentiment dont témoigne sa prédilection pour l'écriture fragmentaire : la « saillie », qui enferme dans la rigueur de « lumineuses sentences » une vérité intuitivement découverte.