En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Taniel Varoujan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arménien (Brgnik, près de Sébaste, 1884 – déporté en 1915).

Nourri de littérature classique par ses maîtres mékhitaristes, esthète fervent et minutieux, fondateur de la revue d'avant-garde Méhian (Temple), il traduisit dans ses recueils (le Cœur de la race, 1909 ; les Chants païens, 1912 ; le Chant du pain, posthume, 1921) la profondeur culturelle et le destin tragique de son peuple. Il fut l'initiateur du « paganisme poétique ».