En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Raymond Van Eyck, dit Erik Van Ruysbeek

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue néerlandaise (Bruxelles 1915).

Influencé par les mystiques orientales, il est l'auteur d'une poésie méditative et visionnaire qui s'interroge sur la nature de l'homme et replace la vie individuelle dans le contexte de l'universel et du cosmique (À propos de la terre qui est aussi le ciel, 1963 ; l'Univers ouvert, 1969 ; Entre la source et l'embouchure, 1970 ; Une petite alchimie, 1973 ; la Source au-delà des miroirs, 1974 ; les Rais vers la lumière, 1975 ; l'Univers transparent, 1981 ; l'Ange et l'argile, 1983 ; l'Arche et les rats, 1984). Ses essais et son roman la Mort et le Point du jour (1977) reflètent le même tempérament méditatif.