En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carolina Lea de Haan, dite Carry Van Bruggen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière néerlandaise (Smilde 1881 – Laren 1932).

Issue d'un milieu juif orthodoxe, elle épouse le journaliste et romancier Kees Van Bruggen. Elle le suit en Indonésie (1904-1910), puis se sépare de lui pour épouser l'historien d'art A. Pit et finira par sombrer dans la maladie mentale. Plus que les romans psychologiques qu'elle publie sous le pseudonyme de Justine Abbing, ce sont ses romans autobiographiques, dans lesquels elle évoque sa jeunesse (la Délaissée, 1910 ; la Maison près du fossé, 1921) ou donne des portraits de femmes intelligentes et sensuelles, tendues vers le plein épanouissement de leur personnalité (Hélène, 1913 ; Une femme coquette, 1915 ; Eva, 1926), qui constituent la partie la plus attachante de son œuvre.