En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Van Boendale

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète flamand (Boendale, près de Tervuren, entre 1280 et 1290 – Anvers v. 1347), également connu sous le nom de Jan de Clerc.

Sous le titre de Gestes brabançonnes, il prolonge jusqu'en 1347 l'histoire du duché de Brabant entreprise par Jacob Van Maerlant et, comme ce dernier, destine aux bourgeois (et non plus à la noblesse) ses deux grands poèmes didactiques : le Miroir des laïcs (1325-1333), panorama des connaissances nécessaires au chrétien de son temps, et les Convictions de Jan, exposé sous forme de dialogue de ses vues sur la société contemporaine.