En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arvo Vallikivi, dit Valton

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain estonien (Märjamaa 1935).

Après deux recueils de nouvelles réalistes (Un étrange désir, 1963 ; Dans l'engrenage, 1966), il s'oriente vers l'absurde pour composer des paraboles philosophiques tour à tour angoissantes et humoristiques sur la condition humaine, et des satires plus ou moins voilées du régime soviétique (recueils de nouvelles Huit Japonaises, 1968 ; le Messager, 1972 ; Dans une ville étrangère, 1981), ainsi que des récits oniriques et surréalistes (À travers des paysages de rêve, 1975 ; les Voyages d'Arvid Silber, 1984). Il est également l'auteur de romans historiques (Voyage à l'autre bout de l'infini, 1978 ; la Détresse et l'espérance, 1989) ou psychologiques (Solitaires dans le temps, 2 vol. 1983-1985), d'aphorismes (les Portes grincent la nuit, 1977 ; Dans les chaînes de la liberté, 1993), de poèmes et de livres pour enfants.