En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

César Vallejo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain péruvien (Santiago de Chuco 1892 – Paris 1938).

Son premier recueil de poèmes, les Hérauts noirs (1918), influencé par les poètes modernistes, mais aussi par l'œuvre intimiste de Valdelomar, contient en germe les thèmes de son œuvre à venir : l'amour, la mort, l'enfance, la solidarité avec l'opprimé, la rébellion contre l'oppresseur. Par l'abandon de toute logique et syntaxe au profit de la seule métaphore, les poèmes de Trilce (1922) rompent avec le modernisme. Vallejo publie deux recueils de nouvelles (Scènes mélographiées, 1923 ; Fable sauvage, 1923) et un roman indigéniste sur l'exploitation des Indiens des Andes par le capitalisme étranger et péruvien (Tungstène, 1931). Il formule son espoir en un avenir meilleur dans Poèmes humains (posthume, 1939) et exalte la résistance et l'idéal républicain face à l'insurrection franquiste (Espagne, éloigne de moi ce calice).