En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zoé Valdés

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres espagnole d'origine cubaine (La Havane 1959).

Ses romans sont remarquables par la violence des propos, à la fois intimistes et politiques : elle s'y livre volontiers à un regard rétrospectif, entre fiction et autobiographie, sur son exil et celui des siens (le Néant quotidien, 1995 ; la Douleur du dollar, 1998 ; Café Nostalgia, 1999). Elle a aussi publié un volume de 14 contes intitulé Trafiquants de beauté (1998) ainsi que des poèmes (les Poèmes de La Havane, 1997).