En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Patrizia Valduga

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète italienne (Castelfranco Veneto, Trévise, 1953).

Sa poésie renferme une dimension érotique et une présence obsédante de la mort (Médicaments, 1982 ; la Tentation, 1985 ; Requiem, 1991 ; Cent Quatrains et autres histoires d'amour, 1997).