En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Utuy Tatang Sontani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain indonésien (Cianjur 1920 – Moscou 1979).

Après des études secondaires au Taman Dewasa de Bandung, il travailla auprès de Balai Pustaka et de l'Institut pour la langue et la littérature avant d'entrer au Lekra (1960). Très tôt venu à l'écriture, tout d'abord dans sa langue maternelle, le soundanais, il est l'auteur d'un roman historique dont l'action se situe aux Moluques au xviie s. (Tambera, 1949), et d'un recueil de nouvelles qui décrit avec réalisme et sensibilité le petit peuple indonésien (les Misérables, 1951), mais il est surtout connu pour ses pièces de théâtre allégoriques (la Flûte, 1948), réalistes (Fleur de restaurant, 1948 ; Awal et Mira, 1952 ; Dommage qu'il y ait les autres, 1954) ou mythologiques (Sang Kuriang, 1959). Après le coup d'État avorté de 1965, il dut, proche du parti communiste, s'exiler.