En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Usama ibn Munqidh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain arabe (Chayzar, Syrie, 1095 – Damas 1188).

Il est l'auteur de poèmes et d'une douzaine d'ouvrages dont émerge une autobiographie, unique en son genre dans la littérature arabe classique. Né à Chayzar, siège d'une petite principauté arabe de Syrie du Nord, Usama vécut ensuite au service de plusieurs souverains, Fatimides d'Égypte, Turcs de Syrie ou de Haute-Mésopotamie, avant d'assister au triomphe de Saladin, vainqueur des croisés à Jérusalem. Le livre qui assura sa gloire porte le titre de Kitab al-i'tibar (l'Édification par les exemples). C'est un extraordinaire tableau de la vie dans la Syrie musulmane au xiie s., des rapports, conflictuels ou d'alliance, entre les croisés et les principautés locales. Mais la partie la plus émouvante et la plus personnelle de l'ouvrage reste celle qui est consacrée aux souvenirs d'enfance et de jeunesse, à Chayzar, auprès d'un père et d'une famille vénérés.