En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Halit Ziya Usakligil

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain turc (Istanbul 1866 – id. 1945).

Appartenant au courant de l'Edebiyat-i Cedide (Nouvelle Littérature), mais considéré aussi comme l'un des plus grands écrivains de la période prérépublicaine, il est l'auteur d'une dizaine de recueils de nouvelles (parus entre 1900 et 1955) et de romans réalistes et psychologiques (le Bleu et le Noir, 1897 ; l'Amour interdit, 1900) influencés par le naturalisme français. En réalité, il est le véritable fondateur du roman moderne en Turquie : autant du point de vue de la construction que du point de vue de l'analyse psychologique, il se dégage définitivement de la rhétorique orientale des prosateurs du Tanzimat.