En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ann Tyler

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière américaine (Minneapolis 1941).

L'œuvre de Tyler commence avec Si le matin vient jamais (1964), mais sa maîtrise du genre romanesque s'affirme à partir du Décès de Morgan (1980). Elle reçoit le prix Pulitzer pour Leçons de respiration en 1989. Entre Nord et Sud, les romans de Tyler se situent presque tous à Baltimore, dans un espace hors du temps où les relations familiales sont vues avec distance et ironie. Mariages et mésalliances, réunions de famille, bévues en tous genres sous-tendent des romans où la perduration de la réalité familiale contraste avec les désillusions des destins individuels (le Touriste malgré lui, 1985 ; Saint Peut-être, 1991 ; l'Échelle des ans, 1995).