Identifiez-vous ou Créez un compte

Yves Thériault

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain québécois (Québec 1915 – Montréal 1983).

Après d'inquiétants Contes pour un homme seul (1944), ses premiers romans sont empreints d'un naturisme à la manière de Giono (la Fille laide 1950 ; le Dompteur d'ours, 1951). Il trouve sa voie et son originalité dans la peinture des minorités ethniques, Juifs de Montréal (Aaron, 1954), Inuits (Agaguk, 1958), Amérindiens (Ashini, 1960). Il multiplie les romans, récits et nouvelles où domine le culte d'une énergie poussée parfois jusqu'à une extrême violence (le Temps du Carcajou, 1965 ; Kesten, 1968).