En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lórinc Szabó

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète hongrois (Miskolc 1900 – Budapest 1957).

Après avoir, tour à tour, exprimé sa révolte contre l'ordre établi (Caliban, 1923 ; Chefs-d'œuvre de Satan, 1926), puis son amertume et sa désillusion (Paix séparée, 1936), il publie Chant des cigales (1947), autobiograghie poétique d'une sincérité brutale et émouvante, tandis que le cycle de sonnets la Vingt-Sixième Année (1957) est inspiré par le souvenir d'un amour fini tragiquement. On lui doit de nombreuses traductions, notamment de Baudelaire et de Villon.