En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Růžena Svobodová

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres tchèque (Mikulov 1868 – Prague 1920).

Luttant contre le réalisme et le naturalisme, elle consacra son œuvre romanesque à l'émancipation de la femme (Sur les sables, 1895 ; le Naufrage, 1896 ; les Fils enchevêtrés, 1898 ; les Amantes, 1902 ; le Jardin d'Irène, 1921). Elle écrivit aussi des récits et des petits romans (les Forestiers noirs, 1908).