En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Heinrich Seuse, dit Suso

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Mystique allemand (Constance 1295 – Ulm 1366).

Entré chez les dominicains en 1308, il fut vers 1324 l'élève de Maître Eckhart à Cologne. Son existence, consacrée à l'enseignement, la prédication et la méditation, se déroula dans divers couvents d'Allemagne, de Suisse et des Pays-Bas. De tous les mystiques allemands, il est le plus authentiquement poète. Ses Sermons, ses Lettres, son autobiographie, son Livre de la Vérité (vers 1326-1327) et son Livre de la Sagesse éternelle (vers 1328) révèlent une sensibilité lyrique et une langue souple et musicale qui font de lui un des maîtres de la prose allemande et un digne héritier des poètes courtois.