En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mykhaïlo Petrovytch Starytskyï

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Dramaturge ukrainien (Klechtchintsi 1840 – Kiev 1904).

Cousin du compositeur Lyssenko, il publia sous l'influence des démocrates de 1860 des vers d'inspiration sociale et panslaviste (la Couturière, Aux frères slaves) et, ami de M. Sadovskyï et P. Saksahanskyï, dirigea de 1883 à 1898 le Théâtre national, pour lequel il écrivit des vaudevilles, des drames paysans (Le sort n'a pas voulu, 1883 ; Gricha, ne va pas danser !, 1890 ; Dans les ténèbres, 1893), des pièces historiques (Bohdan Khmelnytskyï, 1887 ; Marousia Bohouslavka, 1897). Il laisse en russe des romans historiques (Bogdan Khmelnitski, 1894-1897).