En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Spitz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Nemours, Algérie, 1896 – Paris 1963).

Polytechnicien, il reste le grand écrivain français d'anticipation de l'avant-guerre. En douze ans, de 1935 à 1947, il a publié neuf récits marqués du sceau de l'ironie, dont trois sont des chefs-d'œuvre : l'Homme élastique (1938), qui explore l'hypothèse d'une humanité à taille variable, la Guerre des mouches (1938), qui place l'homme en concurrence avec des mouches devenues intelligentes, et surtout l'Œil du purgatoire (1945), sur la possibilité de voir l'avenir.