En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Spee von Langenfeld

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Kaiserswerth 1791 – Trèves 1635).

Père jésuite, il a enseigné dans différents établissements de son ordre et s'est élevé dans sa Cautio criminalis (1631) contre les procès de sorcières. Son livre d'édification Livre doré des vertus (1649) fait largement appel au sentiment. Dans son recueil lyrique Trutz-Nachtigall (1649), un des sommets littéraires de l'âge baroque, il intègre des éléments de la poésie bucolique et galante dans l'expression, chargée d'images et d'emblèmes, de l'union mystique de l'âme et de Jésus. Spee exerça une profonde influence sur Brentano, qui en donna une réédition en 1817.