En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johannes Semper

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain estonien (Pahuvere 1892 – Tallinn 1970).

Membre des groupes Siuru (1917-1920) et Tarapita (1920-1922), il épousa les courants qui incarnèrent en Estonie, à différentes époques, la modernité littéraire : néoromantisme (recueil de poèmes, Pierrot, 1917), expressionnisme, psychologie des profondeurs (roman, Jalousie, 1934), réalisme social (roman, Pierre sur pierre, 1939), puis socialiste. Dans son essai l'Esprit français (1934), il compara l'esprit français à l'esprit estonien. Il traduisit de nombreux auteurs francophones (Hugo, Daudet, Zola, Stendhal, Verhaeren).